Menu Fermer

Diablo Immortel – critique. Ce n’est pas facile de rendre un verdict ! PC – examen


Diablo Immortal est une production créée principalement pour le marché mobile. Néanmoins, la sortie de ce titre reste un gros événement sur le marché, car il s’agit du premier nouveau jeu de la série depuis plus de 10 ans ! Oui. Cela fait 10 ans depuis les débuts de Diablo 3. Pour la quatrième partie du cycle, il faudra attendre encore un peu, et en attendant, on a la chance de voir comment fonctionne son frère plus jeune, plus petit, plus laid et un peu défectueux, qui, malgré tout, a « quelque chose » en lui ça peut attirer beaucoup de joueurs et faire que ça prendra plus de temps. Tant qu’il peut résister à tout ce qu’Immortel lui lance au visage. Eh bien, est-ce un bon substitut pour les fans qui attendent Diablo IV ? Vous le découvrirez plus tard dans l’examen.

Juger ce type de production n’est pas facile. Tout d’abord, il convient de rappeler que dans la revue, je me concentre principalement sur la version PC, car j’y ai joué le plus longtemps et j’étais le plus curieux à ce sujet. Certaines références à l’édition mobile apparaîtront également, mais au final, c’est de cela que parlera le portage PC.

Comme dans slasher, nous commençons notre aventure en choisissant une classe et en créant notre propre personnage. Il n’y a pas de folie particulière ici, car nous n’avons que 6 classes au choix, et les options de personnalisation du héros et de l’héroïne sont classiques en jouant avec des curseurs, qui ne donnent pas beaucoup de possibilités. Après avoir joué le sorcier, nous tombons sur un prologue qui nous présente l’histoire classique de « nous sommes le seul espoir de l’humanité », bla bla bla, puis nous commençons un massacre régulier avec des démons en arrière-plan. Nous cassons tout, nous atteignons enfin le premier HUB pour notre personnage et entrons dans la « zone MMO » où nous parcourons le monde avec d’autres personnes sur le serveur entre les missions d’histoire. Tout cela nous prendra environ 10 minutes, puis il y aura des missions d’histoire plus engageantes, des quêtes secondaires et la possibilité de jouer avec les autres. Alors comment se joue le jeu ?

J’ai un problème avec le gameplay, honnêtement. C’est plutôt sympa, et écraser les hôtes de démons vous attire invariablement, mais en même temps, le gameplay avec la souris et le clavier semble vraiment imprécis et peu fiable. Il s’agit principalement de toutes sortes d’erreurs telles que les hitbox spartolone, un curseur qui attrape des ennemis lointains, donc au lieu d’aller à un endroit donné, on attaque un mobek au hasard. C’est peut-être la faute des serveurs, pas du jeu lui-même, mais il convient de le mentionner. Car d’ailleurs, que dire de plus ici ? C’est en grande partie la norme dans le monde de Diablo. Sauf que c’est un peu coupé et gratuit. Mais cela devrait-il inquiéter quelqu’un? C’est un port des téléphones. Le jeu est toujours bon, le plaisir peut vous attirer et diverses erreurs pendant le combat ne sont qu’occasionnelles et se produisent principalement dans des endroits plus étroits et lors de combats avec des boss. Lorsqu’on me demande comment jouer, je peux toujours répondre à une chose – bien. Le cœur du jeu – malgré le fait qu’il s’agisse d’un portage du titre mobile – fait le travail, et à cet égard, nous avons définitivement affaire à un titre compétent.



Posted in Commentaires

Postes connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.